information importante

Les services Météo-France viennent de placer le département du Gard en vigilance orange de niveau 3 pour canicule. La canicule est une période de forte chaleur le jour et la nuit pendant au moins 3 jours consécutifs. C’est donc une période de chaleur intense pour laquelle les moyennes, sur 3 jours consécutifs,  de nuit comme de jour, atteignent ou dépassent les seuils départementaux, et qui est susceptible de constituer un risque sanitaire notamment pour les personnes fragiles ou surexposées.

L’exposition aux fortes chaleurs présente un risque important pour la santé de tous et tout particulièrement les plus fragiles : personnes âgées, personnes malades sous traitement médical ou en situation de handicap, femmes enceintes, enfants et nourrissons. Des gestes simples permettent d’éviter les accidents graves, comme la déshydratation ou le coup de chaleur. N’hésitez pas à prendre toutes les précautions avant les premiers signes de souffrance corporelle, même s’ils vous semblent insignifiants.

Les principales pathologies liées à la chaleur sont la fatigue, les maux de tête, les nausées, les crampes musculaires, la déshydratation. Le risque le plus grand est le coup de chaleur, qui peut entraîner le décès.

ADOPTEZ LES BONS REFLEXES

Pendant les fortes chaleurs, protégez-vous :

  • Restez au frais. Si votre logement ne peut être rafraîchi, repérez les lieux climatisés ou frais près de chez vous et passez-y les heures les plus chaudes : grandes surfaces, cinéma, bibliothèque, musée…
  • Hydratez-vous : Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif. Evitez les boissons alcoolisées. Mouillez-vous le corps ou prenez des douches fraîches ;
  • Portez des vêtements légers qui permettent l’évaporation de la sueur, amples et de couleur claire (coton, lin…) ;
  • Faites des repas légers et fractionnés. Préférez les fruits , les légumes crus et les plats froids ;
  • Préférez des activités sans efforts et évitez les activités physiques intenses : sport, jardinage, bricolage…
  • Redoublez de prudence si vous avez des antécédents médicaux et si vous prenez des médicaments, ils peuvent aggraver les effets de la chaleur ;
  • Appelez vos proches, amis ou voisins : ne restez pas isolé ;
  • Repérez les signaux devant déclencher des actions adaptées. Ce qui doit vous alerter : bouffée de chaleur en buvant un peu d’eau, pas d’urine depuis 5 heures environ ou urines foncées, crampes, fatigue, faiblesse, maux de tête, température supérieure à 39°.
  • En cas de malaise, appelez le 15.

COMMENT GARDER SON LOGEMENT FRAIS ?

  • Dans la journée, fermez les volets dès que le soleil tape sur la fenêtre ou avant de partir travailler le matin. Fermez aussi les fenêtres dès que la température extérieure dépasse celle de votre logement. Si votre logement a des expositions multiples, maintenez les fenêtres fermées du côté du soleil et ouvertes du côté ombragé, si cela permet de faire des courants d’air ;
  • Pour refroidir les pièces, par évaporation d’eau, vous pouvez prendre un linge humide devant une fenêtre ouverte du côté ombragé ;
  • Ouvrez les fenêtres la nuit et créez des circulations d’air pour évacuer la chaleur stockée à l’intérieur ;
  • Utilisez ventilateurs et brumisateurs. Vous pouvez placer un pain de glace ou un sac de glaçons devant un ventilateur ;
  • Evitez de faire fonctionner des appareils qui produisent de la chaleur : plaques chauffantes, four…

PRENDRE SOIN DES PERSONNES LES PLUS FRAGILES

Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, incitez-les à s’inscrire sur le registre de la mairie, afin de recevoir de l’aide de bénévole pendant une vague de chaleur.

Restez en contact tous les jours avec ces personnes qui peuvent être vos proches, vos voisins, vos amis, et vérifiez qu’elles ne souffrent pas de la chaleur.

Bon courage à tous. Prenez soin de vous.